Un mini alien a établi résidence dans votre utérus et vous vous demandez :

  • si c’est vraiment nécessaire de posséder des vêtements de grossesse
  • si oui, quoi choisir comme vêtements
  • combien en acheter
  • et ce que cela va vous coûter ?

Je réponds ici à ces interrogations existentielles !

 

Doit-on vraiment acheter des vêtements de grossesse ?

Je dirais que oui. A moins de posséder une sérieuse collection de vêtements oversized et stretch et que vous ne développiez qu’un mini ventre (chose impossible à savoir à l’avance), vos vêtements habituels ne feront pas l’affaire longtemps. Vous pouvez éventuellement acheter des vêtements « normaux » dans une plus grande taille, mais j’explique dans cet article pourquoi je ne pense pas qu’il s’agit de la solution idéale.

Vous pouvez tenter cette astuce dans un premier temps, si vous voulez.

 

Quels vêtements de grossesse acheter ?

Si vous faites une recherche sur Google, vous tomberez sûrement sur des articles vous conseillant une série de basiques :

  • au moins un jeans
  • un pantalon un peu plus habillé, genre pantalon noir pour aller travailler
  • une petite robe noire
  • plusieurs hauts ou tuniques

Un exemple…

 

C’est cohérent, mais ce n’est pas DU TOUT ce que j’ai acheté. Déjà, je n’ai porté que des jupes over the bump et des robes (j’explique pourquoi dans cet article). Cela supprime donc la nécessité d’acheter des pantalons… mais aussi des hauts ! En effet, avec une jupe qui couvre le ventre, on peut se contenter d’enfiler un crop top !

Bref, avant de faire des achats, pensez d’abord aux types de tenues que vous avez envie de porter enceinte. Souhaitez-vous mettre des robes ou vous sentez-vous plus à l’aise en jeans ? Votre travail exige-t-il des vêtements « classiques » ? Portez-vous volontiers des tuniques ou préférez-vous les hauts qui dévoilent les fesses ? En vous posant ce genre de questions, vous ciblerez mieux vos achats.

 

Tenues de grossesse : les règles de base

Pour mettre en valeur votre corps de femme enceinte, je vous conseille de marquer votre silhouette soit au-dessus du ventre (over the bump), soit sous le ventre (under the bump). La première solution convient mieux aux femmes qui ont un torse long et des jambes courtes (comme moi), et la deuxième aux femmes qui ont des jambes longues et un torse court. Et si votre silhouette est plutôt équilibrée, ma foi, amusez-vous à faire les deux !

« Over the bump » à gauche et « under the bump » à droite : choisissez votre camp !

 

Une autre règle qui peut vous aider : si vous portez un haut ample, favorisez un bas près du corps (par exemple, un legging en similicuir : c’est canon). Je sais que de nombreuses fashionistas, enceintes ou non, décrient cette règle, affirmant qu’on peut être stylée en portant des vêtements oversized de la tête aux pieds. Et souvent, les tenues qu’elles proposent pour appuyer leur point de venue sont en effet réussies. Mais je suis d’avis que le « large de partout » ne convient pas à tout le monde et que si vous n’êtes pas sûre de votre coup, vous gagneriez à vous abstenir, sous peine de « faire sac ».

Voici un exemple de look facile à recopier que j’ai spotted sur Pinterest !

 

Tenues de grossesse : pensez en saisons

Une femme qui accouche en février n’a pas les mêmes besoins qu’une autre qui accouche en août ! Par exemple, en ayant mon terme fixé début novembre, je savais que je n’aurais pas besoin d’un manteau de grossesse, ne passant que les mois d’été et le début de l’automne avec un baby bump.

Manteau, short… : déterminez vos besoins vestimentaires !

 

Perso, j’ai ressenti le besoin de porter des vêtements de maternité vers la moitié de ma grossesse et en ai eu la réelle nécessité vers 5 mois. Mais ce n’est que mon humble cas. Certaines femmes se tournent vers une garde-robe de future maman plus tôt, parce qu’elles développent plus rapidement un baby bump et/ou parce qu’elles souhaitent porter des jeans qu’elles arrivent à fermer. (Si j’avais voulu porter continuer à porter des jeans, j’aurais dû prendre des modèles maternity dès le début du 2e trimestre.) D’autres femmes peuvent continuer à porter leurs vêtements habituels plus longtemps car elles n’ont pas beaucoup de pièces près du corps et/ou mettent plus de temps à voir leur ventre s’arrondir.

Bref, tout ça pour dire que je devais prévoir des vêtements pour les mois de juillet à octobre compris. Ce qui veut dire des vêtements d’été et de mi-saison. N’étant pas frileuse de base (je porte encore volontiers des manches courtes en octobre), j’ai par conséquent zappé les achats du style « robe pull ». Sachez d’ailleurs qu’avoir chaud constamment est un symptôme fréquent de la grossesse. Ça doit être sympa pour les frileuses, mais c’est un calvaire pour les autres ! Donc, même si vous passez plusieurs mois d’hiver avec un bump, ne prévoyez pas que des gros pulls au cas où vous seriez une des « chanceuses » qui voit sa température corporelle s’élever… Si vous avez froid, vous pourrez toujours superposer un gilet (qui n’a pas besoin d’être un modèle de grossesse) à un top léger.

 

Tenues de grossesse : prévoyez pour vos activités spécifiques

Avez-vous besoin de maillots de bain ? De robes de soirée ? De tenues de sport ? Cela dépend si vous avez prévu des vacances à la plage ou de si vous allez parfois à la piscine, de si vous êtes invitée à des mariages ou autres événements chics, et de si vous êtes allergique à la salle de sport ou non.

Dans mon cas, j’ai par exemple acheté :

  • un maillot de bain car j’avais réservé un week-end dans un hôtel avec spa
  • un legging et une brassière de sport car je vais à la salle plusieurs fois par semaine (j’ai dû enchainer les machines à laver pour m’en sortir). La brassière n’est pas un modèle maternity mais j’ai tout de même dû en acheter une car mes seins ont rapidement débordé de mes brassières taille M. Et bon, j’estime qu’une brassière, c’est un peu un top, donc je n’ai pas investi dans des débardeurs ou T-shirts de sport.

J’ai acheté ce legging graou sur Zalando.

 

Combien de vêtements de grossesse acheter ?

Comme écrit plus haut, il me fallait suffisamment de vêtements de grossesse pour tenir 4-5 mois. J’ai donc acheté :

  • 6 jupes moulantes over the bump, dont 3 noires :
    • une en dentelle
    • une effet « similicuir »
    • une « basique »
  • 9 robes :
    • certaines moulantes, d’autres évasées
    • certaines sans manches, d’autres avec (rapport au fait que je devais m’habiller en été et au début de l’automne)
    • Malheureusement, une des robes n’a pas pu me suivre longtemps, n’étant pas assez stretch. Mais en contrepartie, une de mes amies faisant la même taille que moi m’a prêté une de ses robes de grossesse.
    • Parmi les 9 robes, 3 conviennent également pour l’allaitement… mais aussi « la vie après » ! Ce sont 3 robes Envie de Fraise. Pour les avoir commandées alors que je n’avais pas encore développé de baby bump, je peux  vous assurer qu’elles tombent aussi super bien sur un ventre plat.
  • 1 robe-salopette en denim
  • 5 paires de collants :
    • 2 paires de collants opaques noirs
    • 3 paires de collants plumetis. A la base, je n’avais prévu qu’une seule paire, mais celle-ci s’étant rapidement filée, j’en ai acheté 2 autres pour avoir la paix.

Je suis satisfaite de la quantité de vêtements prévue. J’ai pu porter chaque robe et jupe plusieurs fois (parfois plus de 10 fois), mais en même temps, ma garde-robe maternity était assez fournie pour ne jamais composer exactement la même tenue. En fonction des collants (ou de leur absence), des chaussures, des accessoires, des tops (dans le cas des jupes), j’ai réussi à créer des looks différents chaque jour.

 

Combien coûte une garde-robe de grossesse ?

Dans mon cas, en tenant compte…

  1. des promotions dont j’ai bénéficié (j’explique dans cet article qu’on peut facilement économiser quelques euros en passant sa commande au bon moment)
  2. des frais de port et de retour
  3. du fait que j’ai parfois acheté en seconde main
  4. et du fait que j’ai fait raccourcir plusieurs vêtements chez le couturier, j’ai dépensé:
  • environ 450€ en jupes et robes
  • environ 80€ en collants (mais il y a moyen de dépenser moins)
  • 25€ pour mon maillot de bain
  • environ 50€ pour ma tenue de sport

A côté de ça, il faut aussi se procurer de nouveaux sous-vêtements (la plupart des femmes voient leur poitrine grossir dès le 1er trimestre), mais j’aborderai cette question dans un prochain article.

Donc, sous-vêtements mis de côté, j’ai dépensé environ 600€. J’espère qu’avec les détails que je vous ai livrés, vous arriverez du coup à budgétiser votre garde-robe de grossesse, chose qui peut être délicate quand on doit également débourser une fortune en objets de puériculture divers…

Dépenser des centaines d’euros pour un siège auto qui ne servira pas plus d’un an ? Easyyyy !

 

Si vous avez besoin d’idées pour vos tenues de grossesse, n’hésitez pas à vous inspirer de mes looks sur Instagram et/ou Facebook. Vous y trouverez également la provenance de chaque pièce portée.